Bonjour, nous sommes le jeudi 23 novembre 2017

()
Bonnes vacances à tous !!! Reprise le lundi 6 novembre.    
Accueil > Archives > Réalisation projet d’agrandissement de l’école - 2007-2008

Réalisation projet d’agrandissement de l’école - 2007-2008

Lʼécole Saint-Joseph voit enfin la réalisation de son projet dʼagrandissement de lʼécole maternelle aboutir. La rentrée scolaire de Janvier 2008 sʼest faite dans les nouveaux locaux. Ce qui permet aux enfants de maternelle une meilleure scolarité et un meilleur épanouissement au sein de lʼécole.

LʼOGEC remercie tous ceux et toutes celles qui ont oeuvrés pour le bon déroulement de ce projet :

  • les parents dʼélèves qui, grâce à leur volonté et leur générosité, ont donnés un peu de leur temps libre pour réaliser les travaux de finition (peinture, isolation, pose de revêtement de sol...),
  • les bureaux et membres de lʼAPEL, de lʼOGEC et les parents dʼélèves qui se sont investis dans beaucoup de manifestations et réunions afin de faire avancer les choses,
  • lʼéquipe enseignante (Marie-Madeleine, Betty, Gaëlle, Isabelle, Rachel, Corinne et Myriam) pour leur enthousiasme ainsi que le personnel de lʼécole (Cathy et Anne-Marie) pour leur dévouement.

Le samedi 26 janvier, lʼOGEC a inauguré les locaux devant une assemblée venue nombreuse.
Discours de Monsieur Philippe Tatard lors de lʼinauguration :

LʼOGEC souhaite la bienvenue aux Soeurs RUILLE représentées par Soeur Annette BERTRAND, propriétaires de lʼécole Saint Joseph, à Mr le Maire, Madame, Messieurs les Adjoints, Messieurs les conseillers, Mr LEBER, directeur Diocésain, lʼAbbé ROLLAND, lʼéquipe enseignante, le personnel de lʼécole et vous parents.

LʼOGEC vous réunit aujourdʼhui pour inaugurer lʼagrandissement de la maternelle à lʼécole Saint Joseph.

Celle-ci comprend : un accueil dégageant sur le bureau de la directrice, un wc handicapé, une salle de motricité circulant par les sanitaires, une salle des professeurs, deux salles dʼexercices et une salle de repos.

A lʼextérieur, une cour bitumée de 118m2 avec un préau, par cette cour une allée piétonne passant à lʼarrière de la salle de sports qui permettra aux enfants dʼaller et venir de la garderie municipale et du restaurant scolaire à la rentrée 2008 en toute sécurité.

LʼOGEC remercie Soeur Annette pour la mise à disposition du terrain, de la participation financière à lʼagrandissement, à Mr le Maire et son conseil qui se porte caution auprès de la banque, aussi pour lʼaménagement de lʼallée piétonne allant de la garderie et futur restaurant scolaire votée dernièrement au conseil, ainsi que le contrat dʼassociation fait en 2007, à tous les parents bénévoles qui ont donné de leur temps aux travaux de peinture, pose de revêtement de sol, isolation afin de réduire le coût.

Le projet final sʼélève à 227834€ sachant que lʼestimation était de 242000€.

Aussi, cʼest dans la motivation de ces parents que ces travaux ont pu finir dans les meilleurs délais pour le bien de tous les enfants et des enseignants.

LʼOGEC remercie et félicite lʼéquipe enseignante dont Corinne et Myriam les plus impliquées, ainsi quʼAnne-Marie et Cathy pour avoir gardé leur bonne humeur, leur enthousiasme à faire leur travail dans une atmosphère de chantier.

Ces travaux ont commencé le 14 mai 2007 et ont fini fin décembre 2007 pour que les enfants fassent leur rentrée en janvier 2008 dans ces locaux.

Je remercie lʼOGEC pour mʼavoir épaulé dans ce projet.

Pour symboliser cet évènement, Soeur Annette, le plus jeune élève et moi même allons planter un arbre ; après lʼOGEC vous invite au pot de lʼamitié.

Philippe Tatard

Président dʼOGEC

Discours de Soeur Annette Bertrand (Econome Générale) :

IRODOUER

Cʼest en 1852 que la Congrégation sʼest installée à Irodouër dans le but de lʼéducation et de la santé ; on disait : Visite des malades et école.

Lʼécole a bien grandi et est devenue ce quʼelle est aujourdʼhui.

Cependant la présence des Soeurs sʼest raréfiée et en 1976 plus aucune Soeur nʼenseigne à Irodouër. Il y avait encore une
Communauté de Soeurs aînées dans la maison. Vous souvenez-vous, vous les plus anciens que la dernière Soeur directrice et enseignante était Soeur Madeleine TRAVERS que lʼon appelait Soeur Louise (elle est décédée en mai 2005). Elle fut remplacée par Mme Marie-Annette ANGOT qui a pris sa retraite il y a 9 ans. Un autre rappel, douloureux celui-là : en 1980, deux Soeurs étaient tuées dans un accident de voiture... Il sʼagissait de Soeur Amélie et de Soeur Thérèse Alexis.

La maison est ensuite restée inoccupée jusquʼen 1982, date à laquelle dʼautres Soeurs sont venues lʼhabiter. Puis la Communauté a quitté Irodouër en 2000. Cependant, pendant lʼannée scolaire 2000-2001, Soeur Simone POIRIER, qui avait été enseignante à Irodouër auparavant, est venue habiter la maison qui fut ensuite louée à Monsieur et Madame VERGER-COLLET.

Une école, cʼest un lieu où lʼon vit, où lʼon grandit : pas seulement physiquement, mais surtout on y apprend une ouverture :

  • Ouverture à la vie en collectivité, vie en commun avec les joies et les contraintes que cela suppose “Ma liberté sʼarrête où celle des autres commence” ;
  • on y apprend aussi une ouverture dʼesprit, une réflexion sur la civilisation qui est la nôtre, plus tard sur dʼautres civilisations. Mais on ne peut comparer que ce que lʼon connaît bien avec autre chose...
  • il faut donc sʼancrer dans notre culture française, bretonne, chrétienne.

Une école, cʼest un lieu où lʼon donne soif :

  • Soif dʼapprendre
  • Soif de lectures
  • Soif de communication
  • Soif dʼécoute
  • Soif de rencontres
  • Soif dʼaider les autres, plus faibles que soi
  • Soif de vivre en Enfant de Dieu

Aujourdʼhui, nous sommes fiers, les uns et les autres, de cet agrandissement de lʼécole maternelle. Cʼest la base de toute une éducation. Cela prend du temps, comme pour un arbre, celui que vous venez de planter par exemple : il lui faut du temps pour grandir, ne plus être frêle, mais bien ancré dans le sol : solide face aux intempéries...

Cʼest ce que je souhaite pour chacun dʼentre vous, pour vous qui aujourdʼhui, enseignez ici ou y travaillez ; vous qui, aujourdʼhui êtes parent dʼélèves ou élève ; vous qui un jour, dans lʼavenir, deviendrez élève, parent, enseignant, membre de la Communauté éducative, vous franchirez cette porte de lʼécole qui fut celle des Soeurs de la Providence :

Devenez des hommes et des femmes debout, suffisamment ancrés dans la vie, dans la Foi, pour faire face aux intempéries de
la vie, pour être à votre tour “Providence” pour les autres.

En souvenir, pour que vous puissiez voir dʼoù vous venez... et aussi où vous allez, voici un livre qui retrace lʼhistoire de la Congrégation, mais aussi lʼhistoire de la Congrégation dans lʼhistoire... Cʼest ainsi que tous nous pourrons être, vous pourrez être PROVIDENCE...

Soeur Annette BERTRAND

Econome Générale

Plan du site |